Je n'ai pas toujours les bons clients

  • 08 Novembre 2021

Avec Romain, nous l'entendons souvent "j'ai parfois une clientèle que je ne veux pas avoir".

 

Exemple concret avec des emplacements nus : des travailleurs saisonniers sans moyen de transport plantent leur tente pour 3 mois alors que tu veux, par exemple, des randonneurs. 

 

Avec la méthode CampYield, tu vas gérer ce cas.

 

Pour éviter que les personnes mettent leur tente pour une durée trop longue parce que ton tarif est attractif, tu mets une durée de séjour max (disons 2 jours). Tu crées donc un tarif à 15 € "spécial randonneur". Cela te permet de remplir avec la population qui te convient et d'éviter les autres.

 

Cela fonctionne également très bien avec les mobil-homes.

Tu crées de la disparité tarifaire.

Tes voisins remplissent avec la population qui ne correspond pas à ton camping. Et toi, quand tout le monde est complet, tu as la clientèle qui TE convient.

 

C'est de la sélection par l'argent ? Pas vraiment. C'est une sélection par les conditions tarifaires.

 

Avoue que tu as toujours rêvé d'être videur ou videuse en boîte...