La concurrence... le cadet de tes problèmes!

  • 05 Février 2020

Il y a un paradoxe intéressant.

Lorsqu'on discute avec les campings, la plupart ne se comparent pas avec leurs voisins. Voire, ils argumentent que ce n'est pas la même chose. Ca, c'est ce qu'on dit!

Nous discutons lors des Salons avec les Thelis, Inaxel, Applicamp et consorts. Invariablement, ils nous disent que c'est assez marrant de voir que tous les campings d'un meme secteur mettent leurs tarifs à jour dans la même quinzaine. Un camping ouvre le bal et publie ses tarifs (ou pire, sa brochure papier) et tous les voisins mettent à jour leur tarif dans les 15 jours qui suivent. Cela ne loupe jamais.

 

Allez, avoue le, tu l'as déjà fait. Et ce n'est pas grave.

Enfin si. Enfin, c'est dommage.

Dommage parce qu'aujourd'hui, très peu de camping gèrent vraiment leurs tarifs de manière fine. Du coup, tu es potentiellement en train de copier sur un cancre! Et, souviens toi à l'école, ce n'est pas cela qui apportait les meilleurs résultats (je sais, je l'ai fait).

 

Du coup, nous osons le dire : La concurrence, on s'en bat l'oeil!

 

Si ton voisin gère ses prix comme une quiche, voici ce qui va se passer.

Cas numéro 1 : Le voisin remplit tout le camping dès le mois d'Avril (pour le mois d'Aout), c'est une super nouvelle pour toi. Ca  veut dire que, comme il est complet, les clients qui veulent venir dans la région se disent "vite vite, il faut qu'on réserve!" et comme toi tu vends plus cher... et bien tu fais plus de CA!

Les derniers locatifs partiront beaucoup plus cher. Tu vas me dire : "oui mais si moi je n'ai pas rempli Aout en Juin, je vais paniquer!". Mais non tu ne vas pas paniquer, il y a des outils anti-panique dans la formation. Tu vas rester confiant car tu SAIS que les derniers locatifs partiront. Tes chiffres te le montrent ("oui, mais les clients ne font pas la même chose chaque année" - "on sait, on sait, là aussi il y a une méthode"!)

 

Cas numéro 2 : Le voisin n'a pas rempli parce que ses tarifs ne sont pas adaptés (il est trop cher). Toi, par contre, tu as bien étudié et tu as mis des tarifs moins chers, donc tu as rempli. Il va te rester seulement quelques locatifs, qui attendront d'être loués. Tu n'as pas paniqué parce que, par exemple, tu as fait du Early Booking. Certes tu as vendu moins cher que lui, mais tu as eu le cash tout de suite.

 

Cas numéro 3 : le voisin panique. On est en Juin, il panique parce qu'il n'a pas bien étudié ses prix. Du coup, il baisse ses prix en dernière minute. Toi, tu t'en fiches parceque tu as suivi ta montée en charge. Tu sais ou tu en es. Comme tu ajustes tes tarifs en fonction de ton remplissage. Tu ne paniques pas et tu ne fais SURTOUT PAS de dernière minute. Tu maintiens tes tarifs. Laisse le perdre de l'argent. Toi tu vas en gagner!

 

Donc, on résume : la concurrence, très très souvent, ne sais pas faire de Yield (gestion tarifaire). Quant aux distributeurs, ils n'ont pas les mêmes problèmes, donc ne pas les copier. Eux font du Yield, mais ils ont un très gros inventaire. Qu'ils vendent un camping ou un autre n'est pas leur problème. Toi en revanche, tu n'as qu'un seul camping.

 

Oui, mais tout cela prend du temps ? Mais non seulement 1 heure par semaine...