La DGCCRF et l'HPA

  • 20 Janvier 2020

Ah !!! la DGCCRF !!!  La peur (légitime) du gendarme. On peut dire qu'on aura passé du temps à échanger tous ensemble sur ce sujet.

 

Le texte est clair :

Arrêté du 24 décembre 2014 relatif à l’information préalable du consommateur dans les établissements hôteliers de plein air

"A l’entrée de chaque établissement, au lieu de réception de la clientèle et au lieu de commercialisation, y compris en ligne, sont affichés, de manière claire et lisible, les prix toutes taxes comprises des prestations de services qu’il commercialise."

 

Et la réponse est finalement très simple. Peu de campings l'appliquent. Beaucoup tremblent (et c'est normal) et du coup ils ne changent pas leur tarif. 

Non, ce n'est pas écrire "à partir de...", surtout pas.

 

Si nous reprenons le texte, la formulation est claire : il faut afficher son prix. Deux approches :

  • Approche 1 : Mettre le prix le plus élevé (c'est à dire le prix de la haute saison)
  • Approche 2 : Mettre, par saison, le prix minimum et maximum que le client peut payer. C'est ce que nous recommandons. Pour une raison majeure : cela suscite les discussions du type :
    • le client : "oui mais moi j'ai payé 100 € de plus que le prix affiché, pourquoi ?"
    • le camping : "Parce que si vous aviez réservé plus tôt, vous auriez payé moins cher"

Voilà, la DGCCRF, c'est fait...